Home > Archives > La Bible Dit >
.
Des mains invisibles
.
Photo: Studiomill
Il y a 25 ans, ma femme et moi revenions d’une visite chez des amis qui habitaient sur la côte de l’Oregon. En ce mois de février, le temps froid et la neige fondante rendaient la conduite difficile sur cette route sinueuse. De temps à autre, des camions chargés de bois de construction croisaient notre petite voiture rouge. Heureusement, nous n’étions pas pressés.

À un virage, nous avons aperçu un pont étroit en ciment. Il était tout juste assez large pour que deux véhicules s’y engagent. Soudain, un camion rempli de bois de construction est arrivé en sens inverse. Nos véhicules allaient se retrouver en même temps sur le pont. Ni l’un ni l’autre ne pouvait ralentir à temps pour laisser l’autre passer. Les routes étaient glissantes. Décidément, le timing n’aurait pu être pire.

Alors que chaque véhicule s’engageait sur le pont, nous avons soudain remarqué quelque chose qui nous a glacé le sang. Le camion lourdement chargé avait entamé trop vite le virage juste avant le pont, si bien que son extrémité s’était retrouvée à demi dans notre voie ! Comme l’étroit passage était bordé de murets en ciment de part et d’autre, nous n’avions aucune marge de manœuvre.

En moins d’une seconde, nous avons crié : « Seigneur !… », avons fermé les yeux, et nous sommes arc-boutés en prévision d’un impact certain.

À l’insu des soldats

Une fois, l’apôtre Pierre se retrouva presque nez à nez avec la mort. Lorsque Hérode persécuta l’Église primitive et fit mettre Jacques à mort, les chefs juifs se frottèrent les mains. Voyant que son attitude envers les chrétiens plaisait aux Juifs, le roi impie fit aussi emprisonner Pierre. La nuit précédant l’exécution du disciple, un visiteur invisible passa devant les gardes et entra dans la cellule du prisonnier qui dormait en paix. L’étincelant visiteur de nuit réveilla Pierre et lui dit de s’habiller. S’imaginant avoir une vision, le disciple étonné fut conduit hors de prison, à l’insu des soldats qui n’eurent jamais conscience de son évasion.

Pierre eut le privilège de voir l’ange ouvrir et fermer silencieusement les portes donnant sur la liberté. Parfois, les enfants de Dieu voient ces messagers secrets qui viennent les protéger et les éclairer. Mais la plupart du temps, ces mains invisibles les guident et les protègent sans qu’ils le sachent. Que nous soyons conscients ou non de leur intervention, nous pouvons être sûrs de ceci : « L’ange de l’Éternel campe autour de ceux qui le craignent, et il les délivre. » (Psaumes 34.8)

Quand ma femme et moi avons fermé les yeux, certains que l’extrémité du camion allait écraser notre petite voiture, notre taux d’adrénaline est monté en flèche et nos cœurs se sont mis à battre la chamade. Les secondes se sont écoulées. Rien. Pas de collision. Pas de bruit infernal. Nos véhicules se sont croisés sans même une égratignure ! Je me suis immédiatement arrêté. Ma femme et moi nous sommes regardés, abasourdis. Que s’était-il donc passé ? Et soudain, nos « yeux » se sont ouverts. Une main invisible avait bougé le camion juste assez pour que nous puissions passer. Alors, sans hésiter, nous avons incliné la tête et, avec des larmes de joie, avons prié : « Merci, Seigneur, pour nos anges gardiens ! »

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 

Par Curtis Rittenour. Copyright 2014, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.