Home > Archives > La Bible Dit >
.
À bas les peurs !
.
Photo: Dreamstime
Il y a quelques années, un ami a invité ma famille et des amis à aller faire du jet-ski. En apercevant ce dernier, mon fils, âgé de quatre ans, a pris peur. Tandis que je l’asseyais sur le siège, il s’est mis à pleurer. Je lui ai alors expliqué qu’il n’y avait aucun danger, que nous aurions un plaisir fou. Rien à faire : mon fils se cramponnait désespérément à moi et hurlait de terreur en regardant « le monstre ».

Mon petit homme n’est pas le seul à avoir peur. Des tas de gens lui ressemblent. Récemment, un article sur la peur d’une étudiante universitaire a attiré mon attention. Selon le UK Mirror, Hannah Matthews souffre de « koumpounophobie », ou la peur des boutons de vêtements. Cette femme est prise de panique chaque fois quelle se trouve à proximité de boutons. Par conséquent, elle ne porte que des vêtements dotés de fermetures éclair.

« Je sais bien que c’est irrationnel, qu’un bouton ne peut me faire de mal. Mais sa forme et sa texture me terrifient », a-t-elle raconté au Mirror. Le UK Mirror rapporte que feu Steve Jobs, directeur général d’Apple, avait aussi une peur panique des boutons, d’où ses pulls à col cheminée1. Et vous ?

Êtes-vous victime d’une peur quelconque ? Certains ont peur des araignées, d’autres, du jugement de Dieu, d’autres encore, de l’eau, et d’autres enfin, de l’engagement. Il existe même un site Web exposant une liste des peurs inhabituelles.

Des commandements sévères

Enfant, j’avais peur du retour de Jésus mentionné dans Apocalypse 1.7 et 22.12. Je me représentais Dieu en un législateur intransigeant, revenant pour punir ceux qui n’étaient pas en règle avec ses commandements sévères.

Mais en grandissant, j’ai étudié la Bible. J’ai découvert que Jésus, par le Saint-Esprit, frappe, et nous supplie de le laisser entrer dans notre cœur. C’est comme ça qu’il a complètement transformé ma vie ! Jésus dit : « Voici : je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi. » (Apocalypse 3.20) En outre, il promet que si je m’abandonne à lui sans réserve, il effacera toutes mes fautes passées (Romains 3.25) et me donnera la force de mener une vie sainte (Jean 1.12). J’ai aussi découvert que ce don gratuit me permet de me tenir devant Dieu sans crainte, qu’il est aussi aimant que le Christ (Jean 14.9), et n’a rien à voir avec cette image sévère que je me faisais de lui.

Mon fils de quatre ans s’est donc cramponné à moi. Ce geste l’a tellement réconforté qu’il s’est enfin calmé (même s’il avait toujours peur du jet-ski !). De même, je peux me cramponner à Jésus sans crainte ni réserve parce que mon salut procède de son caractère. J’ai confessé mes péchés (1 Jean 1.9) et Jésus m’en a débarrassé (Jean 1.29).

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________


Par Daniel LaFlair. Copyright 2013, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).

1http://www.mirror.co.uk/news/weird-news/button-phobia-leaves-student-only-939068

(voir aussi ce lien en français : http://archives.sudpresse.be/%26%238221-j%26%238217-ai-la-phobie-des-boutons-de-vetements_t-20120625-H3XUWK.html?queryand=daily&firstHit=80&by=20&when=-1&sort=datedesc&pos=94&all=1774&nav=1)


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.