Home > Archives > La Bible Dit >
.
Nous pouvons faire quelque chose
.
Photo: Dreamstime
La scène se déroule dans le stationnement de l’épicerie. Je viens juste de finir mes courses. Du coin de l’œil, je regarde une jeune femme vraiment jolie, et en même temps, un homme au regard concupiscent, assis dans une Lincoln de l’année. On penserait qu’il se cache, mais non. De son doigt orné d’une énorme bague sertie d’un diamant, il secoue la cendre de sa cigarette.

Le tailleur que cette femme porte ne correspond pas à ce qu’elle va faire : solliciter de l’argent. Je le sens avant même qu’elle ouvre la bouche. Dans mon sac, il ne me reste que quelques pièces de monnaie. Elle s’approche et me dit tout de go : « Moi, j’étais une droguée avant. Aujourd’hui, j’ai pu d’problème avec ça. J’vous mens pas. Mais j’arrive pas à me trouver du travail. J’ai besoin d’argent. » J’ai peur, mais je ne le montre pas. Je lui réponds gentiment. « Je suis désolée, Madame, je viens juste de finir mes courses. Il ne me reste qu’un peu de monnaie. » Comme il n’y a pas d’autres candidates en vue, elle fait brusquement volte-face et retourne bredouille vers la Lincoln.

L’homme se tient près de la porte arrière. En jurant, il pousse la femme dans la voiture. Puis il s’installe dans le siège du conducteur et quitte rapidement le stationnement en faisant crisser les pneus. Tout s’est passé si rapidement ! Je n’ai pu relever son numéro de licence parce qu’il était stationné à droite, à quelque distance de ma voiture. Alors, j’imagine l’avenir sordide de cette femme. Je sais très bien que même si je lui avais donné une liasse de billets, elle n’en aurait tiré aucun bénéfice : cet argent serait allé dans la poche de cet homme perverti.

Organismes caritatifs

Au cours des 20 dernières années, j’ai souvent pensé à cette jolie femme et à ce qui s’est passé dans le stationnement. Notre monde foisonne de telles scènes. Je sais que dans la plupart des cas, nous nous sentons impuissants. Cependant, nous pouvons faire quelque chose en soutenant financièrement les organismes caritatifs qui s’occupent d’un élément de la société dont nous connaissons peu de choses. Il y a des gens qui ont consacré leur vie à cette œuvre dans des pays du monde entier. Connaissez-vous un organisme caritatif ou une agence d’une Église qui se consacre à secourir ceux qui partagent le sort de cette jolie femme ? Jetez un coup d’œil sur ce site pour obtenir des statistiques sur de nombreux organismes caritatifs et leur utilisation des dons reçus : http://www.charitynavigator.org.

Il faut beaucoup de courage pour s’occuper des gens qui se retrouvent dans les enfers de la société. Cependant, des secours s’amènent chaque jour. Prostituées, souteneurs, vendeurs de drogue, et toxicomanes sont conduits à Jésus et font demi-tour. N’oublions jamais que le Seigneur descend de la lignée de Rahab, cette prostituée qui devint une femme de foi. Pour tous ces gens, comme pour tous ceux qui ont découvert le Christ, retentissent les paroles de Philippiens 4.9 (LGS) : « Ce que vous avez appris, reçu et entendu de moi, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le. Et le Dieu de paix sera avec vous. »

Je peux, vous pouvez donner de l’argent à ces organismes afin de soutenir ces individus charitables qui se dévouent auprès de ceux qui souffrent. Quelle que soit la somme que vous donnez, sachez qu’elle sera utile. Si vous n’êtes pas appelé à marcher dans les rues et dans les ruelles pour faire ce travail, en revanche, vous pouvez soutenir financièrement ceux qui sont appelés à le faire.

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________


Par Betty Kossick. Copyright 2013, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.