Home > Archives > La Bible Dit >
.
L’ange d’Hilary
.
Photo: Dreamstime
C’était en hiver 1978. Le temps, ce jour-là, n’était pas au beau. Hilary Russell, six ans, et ses parents, Susan et Richard, décidèrent d’aller en « mission de miséricorde ». Ils montèrent dans la voiture et roulèrent depuis leur demeure à Miami jusqu’à la plage déserte de Miami Beach. Siddhartha, leur épagneul Springer Anglais, était infesté de puces. « Nous avions essayé toutes les poudres et tous les bains imaginables, mais rien n’y faisait, explique Susan. Nous avons cherché conseil auprès des uns et des autres. Finalement, on nous a dit d’emmener notre chien à la plage pour lui faire prendre un bain d’eau salée. »

Mais avant que Richard, poète et prof d’anglais, et Susan, photographe et autrefois maître nageur, n’aient eu le temps de déballer leurs couvertures, Hilary, en nageuse enthousiaste, s’élança vers les vagues déchaînées. Ses parents lui crièrent de revenir, mais… trop tard ! La petite se fit emporter par le courant. « Nous ne pouvions rien faire, continue Susan, âgée aujourd’hui de 58 ans. Je n’arrivais pas à avancer. Je n’étais pas assez forte. Angoissée, je me suis dit : “Nous n’arrivons pas à l’atteindre ! Elle va se noyer !” Il n’y avait personne d’autre à la plage. »

Mais c’était faux. Richard remarqua soudain un homme d’à peu près 30 ans, aux cheveux noirs, qui se trouvait à environ 2 mètres de la petite. Lorsque cet étranger vit qu’elle était en danger, il la sortit de l’eau et la ramena dans ses bras ».

Était-ce vraiment un ange ?

Hilary a 25 ans maintenant. Elle se souvient vaguement de son sauveur. « Il était bronzé, les poils de ses bras étaient foncés, et, comment dire, ils brillaient même si le ciel était nuageux ! » Ce qui étonne Susan, c’est l’aisance avec laquelle il traversa les vagues qui lui arrivaient à la poitrine. Il semblait pourtant être en eaux plus profondes.

Arrivé sur la plage, l’homme déposa la petite dans les bras de sa mère. « Merci, Monsieur. Merci mon Dieu », lui dit Susan. « Ce n’est rien ! », répondit l’étranger en souriant. Et les Russell s’étreignirent – mais quand ils se retournèrent, l’homme avait disparu.

De retour à la maison, Susan appela cet homme « l’ange d’Hilary ». Plus tard, elle dit, songeuse : « Il me semble que c’était vraiment un ange. » Richard, lui, en est toujours convaincu*.

Lisez Psaumes 91.11, et réfléchissez à sa signification. « Car il donnera pour toi des ordres à ses anges pour te garder dans toutes tes voies ».

Réagissez à cet article Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 
Par Michael Temple. Copyright 2013, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay.
Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).

* People Magazine


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.