Home > Archives > La Bible Dit >
.
Gardien du troupeau
.
Photo: Studiomill
Notre chien, un border collie croisé greyhound, s’appelle Élie. Il ressemble à un gros border collie non seulement en apparence, mais aussi en comportement. Élie, en bon chien de troupeau, a l’obsession de garder… notre chatte.

Avant son adoption, il habitait dans un refuge pour chiens – sans chats. Aussi, quand il a mis les pattes pour la première fois chez nous, et qu’il a vu la chatte, il s’est senti un peu confus. C’est quoi, cet animal ? Un peu trop duveteux pour être un chien, et un peu trop insolent !

Bien que ne sachant trop que penser de cette chatte, il savait une chose : il devait la garder comme on garde un troupeau. Avez-vous un chat ? Si oui, alors vous savez mieux que quiconque que les chats n’apprécient pas du tout qu’on leur dise quoi faire, et font la sourde oreille quand on essaie un tant soit peu.

Élie a passé des semaines à étudier la routine de ce petit félin. Ensuite, il a décidé de s’installer tout près de madame pour surveiller CHACUN de ses mouvements. Insultée, elle crachait, grognait pour lui faire comprendre qu’il ne l’impressionnait pas le moins du monde, et qu’elle tenait à son espace. Et voilà ! La routine du chien « gardien de troupeau » s’est installée, et notre chatte a fini par s’habituer à son dévoué compagnon.

Une situation comique

Certains jours, la chatte semblait presque coopérer. Elle courait à toute vitesse et se glissait sous le lit vers lequel Élie la poussait. D’autres jours, elle se couchait et l’ignorait totalement, comme pour dire : « Vas-y, essaie donc de m’envoyer où tu veux ! Tu vas voir, je ne bougerai pas d’un poil ! » Les jours où il n’arrivait pas à la faire obéir, il tournait autour d’elle, fidèle à son rôle de gardien de troupeau. Et moi, j’éclatais de rire en voyant la scène.

Élie me rappelle le dévouement du Seigneur envers nous. Nous sommes le troupeau de Dieu. Il veut que nous restions en lieu sûr. Mais nous ne l’écoutons pas toujours ! Nous ignorons parfois ses efforts pour nous ramener au bercail. J’imagine Dieu en train de « courir » en cercle autour de nous, comme notre chien, essayant d’assurer notre protection, tout en sachant qu’il ne peut nous forcer à obtempérer.

Le soir, Élie se couche sur le plancher, à l’entrée de notre chambre, et veille, l’œil attentif et l’oreille tendue.

Et Dieu fait de même pour nous. Jamais il ne se lasse de veiller sur nous. La Bible dit : « Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi. » (Psaumes 32.8)

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 
Par Erika Gladden. Copyright 2013,
GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.