Home > Archives > La Bible Dit >
.
Un renouveau à célébrer
.
Photo: Dreamstime
« Voici ce que je veux repasser en mon cœur, ce pourquoi j’espère : c’est que la bienveillance de l’Éternel n’est pas épuisée, et que ses compassions ne sont pas à leur terme ; elles se renouvellent chaque matin. Grande est ta fidélité ! » (Lamentations de Jérémie, 3.21-23)

J’aime ce qui est nouveau. Pas seulement les nouvelles pantoufles, les nouveaux pulls, ou les nouveaux gadgets soigneusement emballés que l’on reçoit lors des anniversaires ou du temps des Fêtes. J’aime aussi les expressions d’amitié que je reçois par lettre ou courriel. Elles m’inondent d’une gratitude renouvelée pour mes amis et ma famille. J’aime les nouveaux livres – les histoires vécues et les aventures. (Je suis un grand « voyageur par procuration » !)

J’aime aussi les commencements : le printemps, la floraison, l’éclosion des couvées, les mariages, les naissances, l’entrée en première année, la remise des diplômes au terme des études supérieures, les anniversaires, et ces idées inoubliables à l’origine des bons livres. J’aime aussi qu’un jour sur 365 soit consacré à laisser l’année qui vient de s’écouler derrière et à faire le saut dans celle qui commence. S’il y a eu des échecs, des déceptions, c’est l’occasion rêvée de les mettre de côté et de recommencer à zéro. L’espérance accompagne, à coup sûr, chaque nouveau calendrier.

Mais il y a plus. Plus que la nouvelle année. Il y a chaque nouveau jour nous venant du Créateur. Ce nouveau jour – cette page blanche – est rempli d’amour. Il nous encourage à redoubler d’efforts pour rétablir des relations brisées, pour renforcer les liens avec nos proches, et par-dessus tout, pour consolider notre relation avec le Christ.

Savoir vers qui se tourner

Rien dans la vie ne se produit sans que le Seigneur ne le sache. Et cela est, en soi, suffisant pour que nous sachions vers qui nous tourner – qu’il s’agisse de demander de l’aide ou de remercier.

Je suis personnellement reconnaissant pour chaque début d’année parce qu’il marque le commencement d’une nouvelle année de ma vie. Vous, jeunes gens dans la quarantaine et la cinquantaine qui vous plaignez de ce que votre jeunesse s’en est allée et que « la vieillesse » vous a attrapé au tournant, ne désespérez pas ! Dans de nombreux cas (je n’ose dire dans tous les cas), le meilleur est encore à venir. Non que vous serez débarrassés des défis (que la vie serait monotone sans eux !), mais que le Seigneur qui vous a aimés et guidés avant même votre naissance est encore là pour vous. J’espère qu’avec les années, votre vision et votre audition spirituelles se sont améliorées, et que vous veillez plus régulièrement à ce que votre cœur batte au rythme du cœur de Dieu.

On dit que nous vivons sur du temps emprunté, mais le temps vient de Dieu. Chaque moment de chaque jour est un véritable cadeau. Je dis donc : « Merci pour le renouveau. Puissent les compassions de Dieu remplir mon âme ! Et puissions-nous tous, en les partageant avec les autres, être renouvelés en lui. »

Oui, j’aime ce qui est nouveau. Et ma passion la plus profonde, ce sont les cœurs – les cœurs pour le Seigneur. Chaque nouveau visage, chaque cœur ouvert à la bonne nouvelle du salut est une occasion de célébrer !

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________


Par Lois Pecce. Copyright 2013, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.