Home > Archives > La Bible Dit >
.
Déceptions bénies
.
Photo: Dreamstime
Récemment, une offre d’emploi comme secrétaire a paru dans le journal. Ça ne pouvait tomber mieux !

Il me faut un emploi à plein temps. En effet, après avoir travaillé à temps partiel, je me suis vite rendu compte que ça ne suffisait pas – surtout depuis que je suis dans la seconde partie de ma vie, où les dépenses en matière de santé ne cessent de grimper. Décidément, il me faut un emploi stable. Comme j’ai déjà travaillé dans le système scolaire, j’espère pouvoir trouver quelque chose dans ce domaine. À la vue de cette annonce, je pose immédiatement ma candidature.

Comme Mark et moi prions depuis un certain temps pour que je me trouve un emploi à plein temps, nous avons le sentiment que cette offre d’emploi est une réponse du Seigneur. Toutefois, nous sommes conscients qu’il y aura de nombreux postulants puisque l’administration scolaire locale de l’école a été forcée de procéder à une purge du personnel. Par conséquent, nous redoublons d’ardeur dans la prière. « Seigneur, dit Marc, si tu penses que c’est ce dont nous avons besoin, je te demande d’ouvrir les portes pour Gwen. Mais si quelqu’un d’autre en a plus besoin que nous, nous l’accepterons. »

Maintenant, tout est entre les mains du Seigneur. Je fais confiance à Dieu, peu importe le résultat. J’essaie de ne pas trop y penser, mais que voulez-vous, je ne peux m’en empêcher ! Je me surprends à prier ainsi : « O. K., mon Dieu, je sais que tu sais ce qu’il y a de mieux pour nous, mais j’aimerais tellement décrocher cet emploi ! »

Quelques jours plus tard, le téléphone sonne. C’est le directeur de l’école au bout du fil. « Nous aimerions avoir une entrevue avec vous », dit-il. J’en étais sûre ! Je savais que cet emploi venait de Dieu !

Par-dessus tout, je prie

Il me fixe donc un rendez-vous. Je me prépare aussi bien que possible. Je révise mentalement toutes les questions qui pourraient m’être posées. Je demande à mes enfants qui sont sur le marché du travail depuis peu de me donner des suggestions. Je m’achète même une nouvelle blouse ! Mais par-dessus tout, je prie. Et je me dis que quelle que soit la décision de Dieu, je l’accepterai.

L’entrevue se déroule à merveille. Maintenant, il ne me reste qu’à attendre. Une attente qui se fait courte, car le matin suivant, le directeur me téléphone pour me dire que finalement, un autre candidat a été choisi. Me voilà bien déçue… Mais à ma surprise, j’accepte cette réponse en un rien de temps. « Eh bien, Seigneur, nous avons prié pour qu’il arrive ce qu’il y a de mieux. J’accepte donc ta décision. » Au fond de mon cœur, je jubile jusqu’à un certain point, parce que j’ai la preuve que ma prière était authentique et sincère.

Sans cette déception, je n’aurais pas vraiment su si j’avais confiance ou non en la décision de Dieu. Mark et moi n’aurions pu éprouver notre confiance en sa sagesse. « Merci, Seigneur, pour ce test de confiance ! »

La Bible dit : « Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ton intelligence ; reconnais-le dans toutes tes voies, et c’est lui qui aplanira tes sentiers. » (Proverbes 3.5, 6)

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 
Par Gwen Scott Simmons. Copyright 2012,
GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.