Home > Archives > La Bible Dit >
.
Entre bonnes mains
.
Photo: Dreamstime
Le fait d’être branché à un moniteur cardiaque suscite quelque appréhension. On espère que cet appareil ne décèlera pas un problème cardiaque… Eh bien, aujourd’hui, j’y suis « agrafée » tandis que je rédige cet article.

Vous souvenez-vous de la chanson « I Left My Heart in San Francisco » (J’ai laissé mon cœur à San Francisco) que Tony Bennett, dans les années 1960, a popularisée ? Il y a quelques jours, j’ai envoyé virtuellement mes battements de cœur de Jasper, dans l’État américain de Géorgie, à San Francisco. Là, le moniteur cardiaque LifeWatch les surveille. (Mais mon médecin, lui, est ici, en Géorgie. En fait, j’habite à côté de l’Institut cardiaque.) Si je m’éloigne trop du moniteur, celui-ci m’envoie un message. Si les piles sont faibles, il m’avertit par un signal de recharger le cellulaire spécial qui transmet l’information de la Géorgie à la Californie. Au cours des deux prochaines semaines, les techniciens de San Francisco connaîtront exactement l’état de mon cœur. On m’a assurée que je suis entre bonnes mains. Formidable, non ?

Je suis heureuse d’avoir accès à cette technologie (et non seulement moi, mais encore quiconque en a besoin). Si j’ai vraiment un problème cardiaque, j’espère que les médecins pourront le résoudre.

L’état de mon cœur

Le processus tout entier me rend plus consciente d’un autre problème de cœur de loin plus préoccupant : l’état de mon cœur (en essence, mon esprit) spirituel. J’ai donné volontiers mon cœur à LifeWatch pour qu’il le surveille pour moi, mais j’ai aussi donné volontiers mon cœur à Dieu il y a un bon bout de temps. Cet abandon de mon cœur spirituel m’a fait découvrir le bonheur de vivre dans l’amour de Jésus, un amour qui me garde jeune de cœur à tout jamais. Cependant, il est facile de devenir suffisant et de tenir pour acquis la sollicitude de Jésus.

Suis-je toujours animée de mon premier amour pour Dieu ? Est-ce que je fais totalement confiance au Seigneur ? La Parole de Dieu nous révèle pas mal de choses sur notre cœur. De mon propre chef, j’étudie de nouveau de nombreux textes, tels que Psaumes 111.1, histoire de me rappeler qui surveille mon cœur : « Louez l’Éternel ! Je célébrerai l’Éternel de tout mon cœur […]. »

Oui, je suis reconnaissante de l’appareil LifeWatch, mais je suis encore plus redevable à Dieu, sachant que je suis « agrafée » au Moniteur céleste de la vie éternelle. Pas de souci à se faire quant à la technologie céleste. Tout ce qu’il me faut, c’est serrer la Parole de Dieu dans mon cœur, laquelle m’avertit quand je m’éloigne un peu trop de mon Moniteur cardiaque divin ou si ma pile est faible. Décidément, je suis vraiment entre bonnes mains !

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 

Par Betty Kossick. Copyright 2013, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.