Home > Archives > La Bible Dit >
.
L’horrible tache
.
Photo: Dreamstime
Un Écossais possédait un ancien manoir absolument magnifique. L’un des murs intérieurs de sa maison était couvert d’œuvres signées par des artistes célèbres. Toute l’histoire commença après que l’eau gazeuse d’un pichet ait éclaboussé un mur fraîchement décoré et laissé une vilaine tache.

Or, il se trouvait justement qu’un artiste de renom se trouvait en visite chez cet homme au moment de l’incident. Un jour, la famille décida de se promener sur la lande. De son côté, l’artiste préféra rester à la maison. Grâce à quelques esquisses savantes tracées à l’aide d’un morceau de charbon, cette vilaine tache se transforma en une magnifique chute entourée d’arbres et d’animaux. Ainsi, cet artiste fort doué fit de ce mur taché l’un des tableaux les plus impressionnants de cette partie de l’Écosse.

Nous avons une tache, nous aussi. Une tache qui s’appelle péché. Aucun agent nettoyant ne peut l’enlever. Aucun artiste terrestre ne peut la faire disparaître. Jésus seul peut nous en débarrasser.

Un lépreux

Matthieu 8 nous raconte l’histoire d’un lépreux qui voulait être guéri. À cette époque, ceux qui avaient la lèpre étaient considérés comme impurs. Tout le monde fuyait les lépreux. Personne n’osait en toucher un de crainte de contracter l’horrible maladie. Mais ce lépreux-là se sentit attiré par le Christ. Jésus aimait profondément tous les êtres humains, même les lépreux. Ses disciples tentèrent de le décourager de s’approcher de cet homme rongé par la lèpre. Faisant la sourde oreille, Jésus s’approcha du lépreux et le toucha. Ce faisant, il voulait illustrer la puissance de guérison et de pardon de Dieu. Il débarrassa le corps et l’âme du lépreux de l’horrible tache.

Nous sommes comme le lépreux. Nous sommes tous des transgresseurs de la loi et notre conscience a été souillée. Nous sommes bourrés de culpabilité. Comme la lèpre, le péché fait son œuvre en profondeur. Il apporte la mort à tout ce qu’il touche. C’est l’horrible tache – d’un point de vue humain – dont il faut se purifier. Ésaïe nous en donne une description saisissante : « La tête entière est malade, et tout le cœur est souffrant. De la plante du pied jusqu’à la tête, rien n’est en bon état : ce ne sont que blessures, contusions et plaies vives. » (Ésaïe 1.5, 6)

Cependant, nous pouvons espérer en le toucher du Maître, car ce dernier a fait bien plus que de prononcer une parole pour guérir le lépreux. Il ne s’est pas contenté de lui dire d’aller se purifier quelque part. Le Seigneur l’a touché. Il est venu toucher non seulement ceux qui sont malades physiquement, mais aussi ceux qui sont souillés spirituellement. Jésus a touché ceux qui ont contracté la maladie du péché… et il est tout aussi désireux de nous toucher nous aussi.

À l’exemple du lépreux, pourquoi ne pas vous jeter aux pieds de Jésus et implorer son aide ? Vous pouvez dire, vous aussi : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur. » Jésus entendra et répondra : « Je le veux, sois purifié. » (Matthieu 8.2, 3)

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 
Par Curtis Rittenour. Copyright 2011, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).



SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.