Home > Archives > La Bible Dit >
.
Retour à l’école
.
Photo: Dreamstime
Ces jours-ci, ça sent l’automne ! Les autobus scolaires défilent devant notre maison. Ah, ce que j’aimerais retourner à l’école, parfois ! J’aimais bien l’école. Chaque automne, Maman nous emmenait, mes trois frères et moi, pour nous acheter des vêtements. Comment arrivait-elle à nous payer des jeans, des chemises et des chaussures de tennis avec son maigre budget ? Ça, je ne le saurai jamais. J’aimais beaucoup mes crayons, cahiers et crayons de couleur tout neufs. Non, je n’ai pas oublié leur odeur !

Saviez-vous que la Bible nous invite à aller à l’école ? L’apprentissage ne se limite pas à la courte période de notre jeunesse. L’acquisition de connaissances dure, en fait, toute la vie. Pierre le souligne bien dans ce texte : « Mais croissez dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. » (2 Pierre 3.18) L’invitation de Pierre ne s’adresse pas qu’aux enfants, aux ados, ou aux étudiants des instituts d’enseignement supérieur. Nous sommes tous encouragés à élargir notre esprit et à saisir de nouveaux concepts sur Jésus.

Quand je pense à la croissance « dans la grâce », je pense à la grâce comme à un environnement d’apprentissage sûr. Outre les profs chevronnés, mes meilleures expériences éducatives ont toutes été marquées par une chose : les profs qui croyaient en moi. C’est ce que j’appelle croître « dans la grâce ». Leur encouragement, leur patience, et leur vision de ce que je pourrais devenir m’ont incité à donner le meilleur de moi-même. J’étais motivé par la grâce.

Le Professeur par excellence

C’est comme ça que le Seigneur veut que nous apprenions. Il nous aime et croit en nous. Jésus, le Professeur par excellence, a travaillé sans relâche auprès de ses étudiants parce qu’il voyait en eux le potentiel de changer le monde. Et c’est ce qu’ils ont fait – grâce à la miséricorde agissante de Dieu dans leur vie.

Un jour, je me suis pointé à l’un de mes cours difficiles. Comme j’avais manqué le précédent, une mauvaise nouvelle m’attendait : je devais remettre un travail important aujourd’hui… Je sentais bien que mes notes allaient pâtir de mon ignorance. Quand mon prof m’a demandé de lui remettre mon travail, je lui ai simplement répondu que ne sachant pas qu’il y avait un travail à faire, je n’avais rien à lui remettre. Il a souri, a mis son bras autour de mes épaules, et m’a dit : « Bon, je te fais grâce pour cette fois. Tu as 24 heures pour terminer ce travail. » Survolté par sa grâce, j’ai pu terminer mon travail et le lui remettre le lendemain.

« Il faut que les nôtres aussi apprennent », lisons-nous dans Tite 3.14. Et Salomon écrit : « Que le sage écoute, et il augmentera son savoir. » (Proverbes 1.5) La Bible foisonne d’appels à continuer d’aller à l’école. Vous arrive-t-il de soupirer après un retour à l’école ? Vous le pouvez. Allez, procurez-vous des surligneurs, ouvrez votre Bible et soulignez tous les passages comportant les mots « apprendre » ou « apprentissage ». Et souvenez-vous : ce faisant, votre Professeur regardera par-dessus votre épaule, un sourire de grâce sur son visage.

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 
Par Curtis Rittenour. Copyright 2011, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.