Home > Archives > La Bible Dit >
.
Les mains de Jésus
.
Photo: Dreamstime
Vous êtes-vous déjà arrêté aux mains de Jésus ? Quand celui-ci était au sein de Marie, sa mère, elles étaient potelées à souhait. Bien entendu, il les agitait et les battait comme tous les autres bébés.

Pendant son enfance, Jésus utilisa ses mains dans différents jeux avec ses jeunes amis. Vers l’âge de 12 ans, il tint de ses propres mains les précieux rouleaux dans le temple. Les éminents docteurs assis autour de ce préado furent dans l’étonnement en entendant ses réflexions profondément spirituelles.

Plus tard, Jésus devint l’apprenti de Joseph. Ses mains qui créèrent le monde faisaient maintenant des barques de pêcheurs (dont certaines servirent même à la pêche aux âmes), peut-être des bateaux jouets pour les petits garçons, des berceaux pour les poupées des petites filles, du mobilier, des meubles coûteux pour les riches, et qui sait, peut-être même des maisons !

Jésus et son père devaient couper des arbres ensemble pour se procurer le bois nécessaire. Comme Joseph était pauvre, il ne pouvait se permettre d’embaucher quelqu’un pour ce travail. Les mains de Jésus étaient fortes, calleuses, elles eurent sans doute des échardes tandis que celui-ci transportait les arbres à l’atelier. Comme Joseph devait être heureux de travailler avec son Fils, comme il devait être fier d’un travail aussi bien fait !

Des mains qui bercent, qui touchent

À l’âge de 30 ans, Jésus entra dans son ministère en faveur de l’humanité. C’est pour cette raison qu’il avait quitté le ciel. Ses mains touchaient maintenant les yeux des aveugles, et les aveugles voyaient – ils le voyaient ! Elles soulevaient les petits enfants et les déposaient sur ses genoux – Jésus berçait les enfants ! Elles touchaient les lépreux, ces « impurs » – et les squames tombaient !

Mais de sombres nuages planaient sur ces mains qui s’étendaient pour nous bénir, sur ces paumes où nos noms sont écrits. Les forces du mal étaient déterminées à les briser, coûte que coûte. Les mains de Jésus saignèrent tandis que ce dernier transportait sa croix. À Golgotha, un soldat crucifia le Sauveur. Lorsqu’il eut fini son horrible besogne, des hommes robustes se saisirent de la croix, la dressèrent et la plantèrent brutalement à l’endroit qui avait été préparé. Les larges pointes déchirèrent les chairs tendres du Fils de Dieu. Oui, Satan fit l’impossible pour détruire ces précieuses mains où sont écrits nos noms. Suspendu entre ciel et terre, Jésus entra en agonie. Le sang qui suintait de ses mains courait sur son corps et dégoulinait sur le sol fraîchement creusé. Mais Jésus sortit vainqueur de l’épreuve en ressuscitant des morts.

Ami lecteur, je vous le redemande : vous êtes-vous déjà arrêté aux mains de Jésus ? Luc nous laisse une merveilleuse promesse : « réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux » (Luc 10.20). Réjouissez-vous, car Jésus porte les cicatrices de nos péchés. Il les conservera l’éternité durant. Ses mains ! Il n’y a rien dont nous ayons autant besoin. Un jour, il les étendra pour nous accueillir dans les lieux célestes. Fermez les yeux, et imaginez ses mains tendues vers vous !

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 
Par Betty Kossick. Copyright 2011, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).


Jesus’ Hands


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.