Home > Archives > La Bible Dit >
.
La roturière
.
Photo: Dreamstime
Ah, l’effervescence entourant le récent mariage royal du prince William et de la princesse Kate… Beaucoup d’entre nous l’ont appréciée ! Cependant, comme nous le savons pour la plupart, une histoire plutôt extraordinaire se cache derrière cet événement romantique. Le futur roi d’Angleterre a épousé une roturière. Une roturière particulièrement ordinaire.

Bien que j’aie habité au Royaume-Uni pendant un certain temps, je n’ai toujours pas commencé à comprendre les tenants et aboutissants de la lignée royale. Je sais que bien qu’il y ait eu de nombreux mariages au cours des siècles derniers où des femmes sans titre ont épousé un parti de sang royal, il n’y en a jamais eu d’aussi ordinaire que celui de Kate depuis 1660, année où l'on fit entrer subrepticement Anne Hyde à minuit pour qu’elle épouse l’homme qui deviendrait Jacques II. Les autres femmes sans titre jouissaient toutes dans leur parenté de lignées royales à proximité immédiate. Quant à Kate, son plus proche ancêtre « de sang royal » est un parent lointain du roi Edward III qui a vécu au début des années 1300. En d’autres termes, elle a autant de sang royal… que moi !

Kate Middleton vient cependant d’une famille solide et laborieuse. Son arrière-arrière-grand-père, John Harrison, était un mineur dans le nord de l’Angleterre. Son fils, Thomas, s’est échappé des mines et est devenu charpentier. Il s’est rendu à Londres pour y élever sa famille. Sa fille, Dorothy, a épousé un constructeur prospère. Leur fille, Carole, a épousé un apprenti pilote qu’elle a rencontré alors qu’elle travaillait comme hôtesse de l’air. Carole et Michael ont démarré une entreprise en ligne, laquelle les a propulsés de la classe moyenne à la haute société. Cette nouvelle prospérité leur a permis d’envoyer leur fille, Kate, à des écoles fort prestigieuses, dont l’Université St. Andrews où, un jour, elle a rencontré le prince William.

Voilà une famille assez impressionnante, non ? Elle a travaillé d’arrache-pied. Elle s’est hissée dans la haute société à la force du poignet.

Et pourtant, le jour où le prince William a annoncé ses fiançailles avec Kate Middleton, tout ce que les journaux ont trouvé à dire, c’est que le prince épouserait une roturière. Peu importe son comportement calme et confiant. Peu importe sa famille millionnaire. Peu importe qu’elle serait un jour la première reine titulaire d’un diplôme universitaire. En ce qui concerne une partie de l’élite, Kate demeure un piètre choix parce qu’aucun sang royal ne coule dans ses veines.

La royauté par les œuvres


Nous avons appris, pour la plupart, qu’un travail acharné est la clé du succès. L’histoire du mineur qui a tourné en histoire de millions pour la famille de Kate Middleton ne suffit pas. Même si les Middleton ont trimé dur, aucune richesse n’aurait pu leur conférer le titre de « royal ». « La royauté par les œuvres », à l’instar du salut par les œuvres, est vouée à un échec certain.

Il y a quelques semaines, Kate Middleton est devenue princesse pour une seule et unique raison : le prince l’aime. Et quand il lui a demandé de l’épouser, elle a dit oui.

Nous sommes tous nés roturiers. Nous sommes tous indignes de vivre près du trône.

Mais vient un moment où nous passons de l’état de roturier à celui de royauté – nous devenons un membre de la famille du Roi ! Et cela pour une seule et unique raison : le Roi nous aime. Il veut que nous nous percevions, à travers ses yeux, comme son épouse. Et il nous demande de dire oui.

« Vous, par contre, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple racheté, afin d’annoncer les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière » (1 Pierre 2.9).

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 
Par Joelle Yamada. Copyright 2011, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.