Home > Archives > La Bible Dit >
.
Blanc comme la neige
.
Photo: Steven Frame
Je suis un être pécheur par nature. Et par surcroît, je suis née dans un monde rempli de haine et de douleur… Pourtant, lors d’une certaine circonstance, je me suis sentie plus coupable qu’à tout autre moment de ma vie. Je devais faire face à mes parents, leur confesser ce que j’avais fait. Ah ! C’était la pire chose qui me soit jamais arrivée. Je les avais trahis, j’avais perdu leur confiance. Il en faudrait du temps pour la retrouver. Bourrée de honte, je me disais que personne ne pourrait encore m’aimer ou me pardonner ça. Et Dieu ? Comment pourrait-il jamais m’aimer après un péché aussi grave ?

Oui, il est dans la nature de l’homme de pécher, de faire de mauvaises choses, d’aimer ce qui est mal. La tentation exerce son attrait puissant sur nous, elle nous invite constamment à lui céder. Chaque jour, nous commettons au moins une faute. Parfois, il s’agit de choses mineures, comme par exemple, briser un cadre et ne pas l’admettre. D’autres fois, c’est plus grave, comme mentir à votre meilleure amie en lui disant que son petit ami ne vous intéresse pas le moins du monde (alors qu’en réalité, il vous plaît drôlement !). Des situations semblables se produisent immanquablement. Mais quand « le chat sort du sac », que se passe-t-il ? Nous nous sentons coupables, indignes de l’amour de Dieu. Cependant, aux yeux de notre Créateur, aucun péché n’est plus grand qu’un autre. Il les pardonne tous.

Au fond de la mer

À des moments comme ceux-ci, le souvenir que Dieu est miséricordieux peut être la dernière chose qui nous vienne à l’esprit. Nous ne comprendrons jamais la grâce de Dieu pour nous, certes, mais il n’en tient qu’à nous de la saisir. Lorsque nous admettons que nous avons mal agi et que nous nous détournons de nos fautes, Dieu purifie notre âme et jette nos péchés au fond de la mer (1 Jean 1.9). Il ne se souvient plus d'eux. Sa grâce nous purifie et nous justifie de nouveau.

« Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. » (Esaïe 1.18, LSG) Si nos mauvais choix souillent notre âme, en revanche, la grâce et la miséricorde divines la purifient et la renouvellent. Souvenons-nous que Dieu est au-dessus de tout, et que par sa mort sur la croix, il a payé notre dette. Ami lecteur, si vous avez fait quelque chose de mal et que vous vous sentez terriblement indigne, faites monter la prière suivante au Seigneur :

Mon Père céleste, je suis encore tombé, j’ai fait des erreurs. Je sais que tu as dit que nos péchés seront pardonnés si nous te les remettons. Purifie-moi, rends mon âme blanche comme la neige par ton sacrifice. De tout mon cœur, merci de ta grâce, de ta miséricorde.

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________

Par Jennifer Camps. Copyright 2010, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.