Home > Archives > La Bible Dit >
.
La maison de Freddy
.
Photo: Greg Jacobsen
La maison de Freddy… Bien que je la connaisse depuis de nombreuses années, j’ai toujours mal chaque fois que j’y pense. La tristesse m’envahit dès que je parle du climat tendu qui y régnait.

J’étais très jeune, mais je me souviens des parents de Freddy. Lorsque Jose commençait à boire, il finissait par battre Maria. Plus d’une fois, j’ai été témoin de ces scènes répugnantes qui se produisaient sans crier gare.

Freddy, 12 ans, sentait que personne ne l’aimait. Dans son désir de fuir cette situation de maltraitance et de ne pas entendre les disputes de ses parents, il allait se cacher dans un coin du grenier, là où les bouteilles de vin étaient entreposées. Et il buvait. À l’âge de 14 ans, Freddy était déjà un buveur invétéré, et à 16 ans, il s’est enfui de son foyer… Un dur coup pour moi parce qu’il était mon meilleur ami.

Mais je ne l’ai pas perdu de vue. Parfois, il devenait agressif. Aux bars, il semait souvent le trouble. Malgré tout, il est arrivé à étudier en réfrigération industrielle et à soutenir sa propre famille. Hélas, il buvait de trois à quatre litres de vin par jour, ce qui a ruiné son mariage.

Imaginer le pire

Un soir, je suis rentré chez moi plus tôt que d’habitude. J’ai appris que Freddy était venu et me cherchait. J’ai imaginé le pire à cause de son état des deux derniers jours. Je me suis précipité vers le 1432, rue Emetereo Goyenechea. Freddy était là, une ceinture autour du cou. Heureusement, je suis parvenu à la lui retirer. Nous avons pleuré… parlé… prié. Finalement, il s’est calmé. Je suis resté avec lui, en silence, pendant un certain temps.

Plusieurs années ont passé depuis cet incident. Freddy a reconnu son problème. Et c’est essentiel pour une personne alcoolique qui souhaite s’en sortir. Nous étudions la Bible ensemble et parlons tous deux chaque jour. Ce ne sera pas facile. Ça prendra du temps. Et pourtant, il veut que sa vie change.

Freddy a découvert que la prière est utile. Je crois, à cause de mon expérience personnelle, que Freddy sera capable de dire qu’il est un homme libre parce que la puissance qu’il reçoit d’en haut le renforcera exactement comme ce texte le promet : « Nous sommes pressés de toute manière, mais non écrasés ; désemparés, mais non désespérés ; persécutés, mais non abandonnés ; abattus, mais non perdus ». (2 Corinthiens 4.8, 9)

Maintenant, quand je regarde cette maison, je me dis que Freddy n’aspirait qu’à combler le vide dans sa vie. Aujourd’hui, cette maison… (oui, la maison d’en face), est une maison de prière !

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________

Par Alejandro Oscar González Catalán. Copyright 2009, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay. Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la Bible Segond révisée (Colombe).


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.