Home > Archives > La Bible Dit >
.
Une leçon d'humilité
.
Photo: Nikhil Gangavane
Brittni n’aime pas les insectes. En fait, elle déteste tout ce qui rampe. Cette jeune étudiante missionnaire qui travaille aujourd’hui dans un pensionnat pour orphelins en Inde croit que Dieu, dans sa grande bonté et sa miséricorde, lui donne la force d’affronter l’inimaginable.

Écoutons-la : « Dès mon arrivée, j’ai compris que les poux de tête occupaient une bonne part du temps des petits Indiens. J’ai même hésité à en parler tellement ces parasites me dégoûtent. »

Selon un site Web, les poux de tête sont de minuscules insectes qui vivent sur le cuir chevelu humain et se nourrissent de sang humain. Étant dépourvus d’aile, ils ne volent ni ne sautent. Ils peuvent cependant se répandre assez rapidement en passant d’une tête à l’autre, habituellement par le type de contact personnel étroit qui a lieu dans les écoles. Les poux se transmettent aussi par des objets personnels prêtés : chapeaux et autres coiffures, brosses à cheveux, foulards, etc.

La femelle pond ses œufs (appelés lentes) près de la racine des cheveux. Une substance insoluble semblable à de la colle gardent les lentes collées sur les cheveux jusqu’à leur éclosion. Lorsque le pou sort de la lente, celle-ci demeure fixée au cheveu.

Des poux

Brittni explique encore que les petits pensionnaires ont tous des poux et que, par conséquent, elle ne peut aimer et câliner ces magnifiques enfants sans en attraper à son tour. Elle a fini par s’habituer à ce que les enfants inspectent sa chevelure pour contrôler l’infestation.

Le dimanche est le jour où elle et les enfants s’installent sous les arbres pour l’inspection mutuelle de leurs chevelures. Brittni croit que Dieu a choisi son adaptation à la culture de cette école particulière pour lui apprendre l’humilité.

« Cette expérience avec les poux, fait remarquer la jeune fille, est une véritable expérience de “lavement des pieds”. C’est une chose de laver des pieds propres avant de procéder au service de la communion, mais c’est tout autre chose de chercher des poux dans des cheveux sales. Mon amour pour ces enfants a fait disparaître en moi tout sentiment désagréable. Je me demande si Dieu n’a pas vécu une expérience un peu semblable lorsqu’il est venu sur cette terre et qu’il a lavé des pieds sales. Et qu’en est-il aujourd’hui, alors qu’il doit s’occuper de nos vies souillées par le péché ? Je suis persuadée que l’amour qu’il éprouve pour nous l’emporte sur tout malaise personnel. »

Et ô merveille ! Lorsque nous nous mettons à son service, Dieu nous fait grandir de mille manières !

« L’Éternel donnera la puissance à son peuple ; l’Éternel bénira son peuple dans la paix. » (Psaume 29.11)

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________

Par Carole Kilcher. Copyright 2012, 
GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Louise Geiser. Les citations bibliques sont empruntées à la nouvelle version Segond révisée, 1978.


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.