Home > Archives > La Bible Dit >
.
Une vie à vendre !
.
Photo: Guy Sagi
Ian Usher vendait sa vie – et il ne plaisantait pas. Cet Australien de 34 ans avait perdu le contrôle de tout : sa femme l’avait quitté après douze années de vie conjugale et il était coincé dans un boulot minable et sans avenir. Sa vie lui semblait tellement pourrie qu’il ne faisait que broyer du noir. Dans un élan désespéré, Ian a décidé de faire l’impensable : vendre sa vie sur la plateforme d’enchères eBay.

Tout y est passé : maison, voiture, moto aquatique, meubles, spa,  y compris une liste de tous ses amis. Un heureux acheteur a même eu l’occasion d’essayer l’emploi auquel Ian avait renoncé !

Il y avait toutefois des réserves dans sa vente aux enchères insolite. Ian se réservait son identité, son passeport, sa citoyenneté australienne, et ses données personnelles. À part ces exceptions, tout le reste était offert au plus offrant.

Et quand tout a été dispersé, il n’est resté à Ian qu’un misérable $ 300 000, à peine la valeur de sa superbe maison. Son travail, ses biens matériels, les efforts de toute une vie s’étaient volatilisés.

Un seul coup d’œil sur ce que Ian a donné en échange de l’argent reçu suffit à convaincre quiconque qu’il a perdu au change. Pourtant, nombreux sont ceux qui lui ressemblent, sauf qu’au lieu de recevoir une somme forfaitaire, ils se vendent à tempérament tout au long de leur vie.

Qu’y aura-t-il au bout de la course ?

Ils se hissent en haut de l’échelle à la force du poignet, car ils en veulent toujours plus. Et que leur reste-t-il au bout de la course ? Rien de plus que les autres ! Voyez ce qu’en dit l’Ecclésiaste dans la version biblique The Message :

« La vie, merveilleuse tant qu’elle dure, finit trop vite. La vie, telle que nous la connaissons, belle et précieuse, se termine. » (Ecclésiaste 12.6-7, traduction libre)

Peut-être hésitons-nous à nous pencher sur un sujet aussi grave, mais tôt ou tard nous devrons accepter une vérité à la fois simple et profonde : la vie est très courte. Si nous ne travaillons qu’à accumuler des biens matériels en cette vie, l’empreinte que nous laisserons derrière nous sera minimale en fonction de l’éternité.

Dans le même livre, le roi Salomon nous dit que la vie, c’est d’abord et avant tout une relation étroite avec notre Créateur. Quel dommage qu’il ait passé sa vie à courir après la méthode de « vente à tempérament » avant de reconnaître cette vérité toute simple, réelle, éternelle. 

À nous de la saisir sans attendre. 

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________

Par Michael Temple. Copyright 2013. GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Louise Geiser. Les citations bibliques sont empruntées à la THE MESSAGE / REMIX ®.


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.