Home > Archives > La Bible Dit >
.
Babylone est tombée
.
Photo: iStock
Voilà une déclaration aussi mystérieuse que prophétique. Qui est Babylone et comment est-elle tombée ? Le nom « Babylone » vient du nom d’une cité antique, Bab-ilu (Babel). Babel et sa célèbre tour furent construites par certains des descendants de Noé qui mettaient en doute la promesse de Dieu de ne jamais plus détruire la terre par les eaux d’un déluge. Alors, pour mettre toutes les chances de leur côté, ils commencèrent la construction du premier gratte-ciel du monde.

« Allons ! bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel, et faisons-nous un nom, afin que nous ne soyons pas disséminés à la surface de toute la terre. » (Genèse 11.4)

Lorsque Dieu constata leur manque de foi et vit que leur cœur ne concevait que le mal, il confondit leur langage de sorte qu’ils ne parlaient plus une langue unique. Frustrés, voyant tous leurs plans contrariés, ces gens se disséminèrent sur la surface de la terre.

Beaucoup croient que Babylone, dont le nom signifie « porte des dieux », fut fondée par Nimrod, le fils de Kouch. Avec le temps, Babylone devint un symbole de tout ce qui s’oppose à Dieu.

En 1997, la gigantesque tournée mondiale « Bridges to Babylone » des Rolling Stones prit son envol. Un journaliste déclara que ce titre suggérait « le transport de leurs auditeurs vers un lieu mythique synonyme de luxe et de vice, conditions précises pour créer une atmosphère de décadence ».

L’Apocalypse dépeint la Babylone spirituelle comme une cité tombée, symbole des organisations spirituelles modernes qui professent être en communion avec Dieu tout en vivant selon leurs propres règles.

« Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a fait boire à toutes les nations du vin de la fureur de son inconduite. » (Apocalypse 14.8)

Religion pop

Devenue une industrie milliardaire, la religion pop emploie des techniques de marketing astucieuses pour vendre ses produits (livres, vidéos, séminaires, musique et plus encore). Les méga églises ont appris comment multiplier leurs adhérents et se les attacher. Beaucoup d’entre elles produisent des programmes extraordinaires où sont présentées des performances théâtrales époustouflantes, une musique de première classe et des prédications onctueuses. Tout n’est pas mauvais dans ces programmes. Ainsi, certaines des méthodes et techniques employées permettent de susciter l’attention des gens. Malheureusement, dans un grand nombre d’Églises, les enseignements sont si vagues qu’ils n’arrivent pas à attirer les gens vers Dieu. Leur succès auprès des masses n’a rien d’étonnant : elles offrent une version diluée du christianisme exigeant peu de sacrifice ou d’engagement. On comprend alors le cri de Dieu rapporté dans Apocalypse 18.4,5 :

« Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin de ne pas participer à ses péchés et de ne pas recevoir votre part de ses plaies. Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses injustices. »

Quels sont les signes distinctifs d’une organisation religieuse tombée ? En voici quelques-uns :

Perte de la vision et de la passion.
Foi superficielle.
Emploi de la religion pour faire de l’argent.
Endossement de pratiques et de croyances non bibliques.
Hypocrisie.
Usage de l’autorité spirituelle pour gagner des appuis politiques. 

Babylone dépeint également les idéologies fautives du capitalisme et du consumérisme prétendant qu’une consommation toujours plus grande est la clé du bonheur et de la prospérité. Nul besoin d’être un grand scientifique pour savoir qu’éventuellement la bulle explosera, que les biens s’useront, que les dettes se multiplieront et que les atteintes à l’environnement atteindront un point de non-retour. Beaucoup des problèmes de notre société sont reliés à cet appétit insatiable que nous avons développé pour un mode de vie exigeant d’énormes ressources, eau et énergie en particulier, ressources qui s’épuisent rapidement.

Enfin, tous nos problèmes découlent de notre aliénation de Dieu et de son plan pour nos vies. Le seul moyen d’y échapper est d’écouter sa Parole et d’y obéir.

 Réagissez à cet article.  View Reader Comments
______________________________

Par Rich DuBose. Copyright 2015, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Louise Geiser. Les citations bibliques sont empruntées à la nouvelle version Segond révisée, 1978.


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.