Home > Archives > La Bible Dit >
.
Un lieu saint
.
Photo: iStock
Qu’est-il arrivé à la sainteté ? Question bien étrange, me direz-vous. Elle n’est pourtant pas si étrange que cela, car je suis persuadée que cette idée vous a déjà traversé l’esprit.

Mais d’abord, qu’est-ce que la sainteté ? Le nouveau petit Robert définit le mot « saint » de diverses manières, entre autres : qui est souverainement pur et parfait, en parlant de Dieu ; qui a un caractère sacré, religieux ; qui est inspiré par la piété ; qui est conforme aux préceptes de la morale religieuse ; qui doit inspirer de la vénération. Selon le dictionnaire, la sainteté représente une réalité hautement spirituelle suscitant une extrême révérence.

Dans la nouvelle version Segond révisée, le mot « saint » est mentionné 332 fois et toujours dans un contexte de haute spiritualité. Un lieu saint, c’est un endroit qui accueille la présence sacro-sainte de Dieu. Une personne sainte, c’est une personne dont la croissance spirituelle démontre que Jésus vit en elle. Un peuple saint, c’est un groupe de personnes ne se contentant pas d’une connaissance intellectuelle de Dieu, mais embrassant un appel, celui de la voix de Dieu.

Lorsque Moïse s’est approché de la présence de Dieu manifestée dans le buisson ardent, Dieu lui a dit d’enlever ses sandales, car l’endroit où il se tenait était une terre sainte. Puis, lorsqu’il lui a ordonné de construire un sanctuaire, il a fait une distinction entre le lieu saint et le lieu très saint. Il existe donc des degrés différents de sainteté entre les lieux saints. L’Ancien Testament indique clairement que Dieu s’attend à ce que les choses saintes soient respectées comme telles. La mort a même frappé certains de ceux qui ont manqué de respect envers les choses saintes.

Consacrer chaque jour du temps

Quelles sont les attentes de Dieu à notre égard en rapport avec la sainteté ? « Vous serez saints, car je suis saint », nous dit-il dans 1 Pierre 1.16. Parce qu’il est saint, Dieu désire que nous le soyons également. Mais que faire ? Si les saints anges se voilent la face de leurs ailes en la présence de l’Éternel, si, dans leur perfection, ils s’humilient devant lui, comment nous, faibles humains, arriverons-nous à la sainteté ? L’unique moyen, c’est de passer du temps dans un lieu saint. Prosternons-nous chaque jour devant le trône de Dieu et passons du temps au pied de la croix, à l’ombre de notre Sauveur, là où son sang a coulé, là où réside la grâce, là où notre cœur est transformé.

Est-il étonnant que Dieu se montre d’une telle exigence en rapport avec la sainteté ? Certainement pas. En effet, sans véritable sainteté, nous risquerions de demeurer sourds à la douce voix du Saint-Esprit, ce que Dieu désire éviter à tout prix.

La sainteté peut se vivre à l’église, à l’école, sous la douche, n’importe où. Pour parvenir à cet état et apercevoir Jésus, il faut que nous prenions le temps de nous humilier et de nous oublier nous-mêmes. Puis, après nous avoir vidé de notre moi, nous pourrons demander à Dieu de combler le vide ainsi créé par le merveilleux caractère de Jésus.

 Réagissez à cet article.
______________________________

Par Gwen Simmons. Copyright 2015, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Louise Geiser. Les citations bibliques sont empruntées à la nouvelle version Segond révisée, 1978.


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.