Home > Archives > La Bible Dit >
.
Souffrance 101
.
Photo: Lyn Baxter
Dans Philippiens 3.10, Paul déclare, en parlant de Christ : « Mon but est de le connaître, lui… »

Je suppose que tout chrétien est d’accord avec ces paroles et avec les suivantes : « ainsi que la puissance de sa résurrection… » En effet, la résurrection est l’espérance bienheureuse que nous attendons tous avec impatience. Cependant, la déclaration qui suit me plaît plus ou moins, car l’apôtre ajoute : « et la communion de ses souffrances… »

Vous savez, la souffrance me fait peur. Et par-dessus le marché, est-ce que je dois vraiment devenir « conforme à lui dans sa mort » ? Franchement, l’idée de mourir aujourd’hui ou demain ne m’enchante pas du tout !

Pourtant, après avoir médité sur ce verset, je me suis rendue compte que tous, nous souffrons de temps à autre, et que tôt ou tard, nous mourrons. Le problème doit donc se poser autrement : est-ce que je choisirai de souffrir et de mourir comme ceux qui ne connaissent pas Christ ou, à l’opposé, de souffrir et de mourir dans la grâce de Jésus, en sachant que par la puissance de sa résurrection, je vivrai de nouveau ?

D’âge en âge, les chrétiens ont terriblement souffert ; beaucoup ont même payé de leur vie leur foi en Jésus. L’Église primitive a été persécutée impitoyablement par les agents de Néron et d’autres tyrans. Au Moyen Âge, les vaudois et les huguenots ont subi d’horribles tortures en raison de leur foi. Cependant, ils ont affronté les pires avanies avec courage et été conformes à Jésus dans sa mort.

Aujourd’hui encore, plusieurs de ceux qui prennent position pour Christ sont déshérités par leurs familles, persécutés par leurs voisins et leurs employeurs et pourchassés par leurs gouvernements.

Raisons de ces souffrances

L’une des raisons pour lesquelles Dieu permet la souffrance, c’est qu’elle forme le caractère. De plus, elle nous amène à nous détourner des choses de ce monde et nous met à cœur de rechercher les choses spirituelles de la nouvelle terre.

La souffrance nous aide à nous identifier aux autres, à comprendre leurs problèmes. En outre, parce que nous sommes également passés par l’épreuve, nous pouvons réconforter et encourager les affligés.

Si je peux dire, avec Paul, que « je considère tout comme une perte à cause de l’excellente de la connaissance du Christ-Jésus » (v. 8), si je suis persuadée que la puissance de la résurrection est réelle, alors, pourquoi craindrais-je la souffrance et même la mort ? Le verset 20 déclare clairement que notre cité est dans les cieux et que le Sauveur nous donnera des corps glorieux pour l’éternité.

Ceux auxquels il a été beaucoup pardonné aiment le plus, dit Jésus. Il se peut donc que la joie la plus profonde sera ressentie par ceux qui auront souffert le plus.

 Réagissez à cet article.
______________________________
 
Par Brenda Forbes Dickerson. Copyright 2015,
GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Louise Geiser. Les citations bibliques sont empruntées à la nouvelle version Segond révisée, 1978.


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.