Home > Archives > La Bible Dit >
.
La langue de la douleur
.
Photo: Nicolay Mamluke
Il n’y a pas si longtemps, j’ai assisté aux funérailles d’un garçon hispanique. Il va sans dire qu’au milieu de cette assemblée parlant une langue différente, je me sentais un peu perdue, et drôlement minoritaire. Sermon, prières, chants, tout se faisait en espagnol. Alors, pour saisir au moins quelques bribes de la cérémonie, j’ai tout simplement reporté mon attention sur l’expression des visages et le ton des voix.

Nous voilà au milieu du service. Mais, que se passe-t-il ? Une langue différente se fait soudain entendre, celle des larmes, des reniflements et des gémissements contenus. La langue de la douleur. Je connais trop bien ces sons pour les avoir émis moi-même.

Tout à coup, je me rends compte que même si je ne comprends pas l’espagnol, la langue de la douleur est partout identique. Des États-Unis à l’Ouganda, du Bangladesh au Brésil, de la Finlande aux îles Fiji, nous partageons tous la même langue du cœur.

Un même Père pour tous

Si nous pleurons de la même manière ceux que nous avons perdus, nous devons, par conséquent, aimer de la même manière. Si nous aimons de la même manière, il s’ensuit que nous sommes les enfants du même tendre Père, et donc, frères et sœurs, indépendamment de notre langue, de la couleur de notre peau, de nos vêtements ou de nos coutumes. Et puisque nous avons le même Père, un jour il rassemblera tous ses enfants et les prendra avec lui au ciel.

Après avoir entrevu ce grand jour, l’apôtre Jean écrit : « Je regardai, et voici une grande foule que nul ne pouvait compter, de toute nation, de toutes tribus, de tous peuples et de toutes langues […] » (Apocalypse 7.9)

Le monde peut toujours essayer de nous diviser en nationalités… mais la Bible nous affirme que dans le royaume de Dieu « [nous sommes] tous fils de Dieu par la foi en Christ-Jésus […] Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme, car [nous] tous, [nous sommes] un en Christ-Jésus. » (Galates 3.26-28)

Au ciel, nous parlerons tous la même langue, la langue de l’amour et de l’unité. Une langue que nous pouvons, si nous le voulons, parler dès aujourd’hui.

Si desea hacer algún comentario sobre este artículo, diríjase a Lea los comentarios de nuestros lectores ______________________________
 
Par Nancy Canwell. Copyright 2012,
GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Louise Geiser. Les citations bibliques sont empruntées à la nouvelle version Segond révisée, 1978.


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.