Home > Archives > La Bible Dit >
.
Entretenir la pelouse de la vie
.
Photo:Jonathan Reitz
La mauvaise herbe prospère sur notre terrain. Oh, il y pousse aussi de l’herbe de façon plutôt clairsemée, que mites et champignons attaquent allègrement. Ce qui joue d’abord contre nous, c’est l’emplacement : l’herbe lutte dans le climat aride du Colorado et exige un effort supplémentaire de la part du propriétaire des lieux. Deuxièmement, les anciens propriétaires de notre maison ont négligé irrémédiablement d’entretenir le terrain pendant plusieurs années avant notre déménagement. Au cours des deux derniers étés, nous avons fait la guerre fidèlement aux mauvaises herbes, dépensé des sommes déraisonnables d’argent à des herbicides pour les mater, et ensuite arpenté la cour pour pulvériser ces pestes, jusqu’à ce que nos mains aient des crampes. Mais rien n’a fonctionné. Pissenlits, liserons, glécome lierre et trèfle ont gagné la guerre.

Ce printemps, nous avons décidé de confier l’entretien de notre pelouse aux mains expertes de professionnels. Ils se concentreront principalement sur les mauvaises herbes, ai-je supposé, identifieront les différentes variétés et calculeront quels produits chimiques éliminent les unes et les autres. Mais au lieu de cela, ils se sont arrêtés davantage sur la condition de l’herbe elle-même. En fait, l’un des hommes venus évaluer notre pelouse m’a révélé le secret. Il a expliqué que l’étape la plus importante pour éliminer les mauvaises herbes consiste à améliorer la condition de l’herbe. Après tout, sur une pelouse où l’herbe est épaisse, saine et prospère, plus de place pour les mauvaises herbes !

Dire la vérité

J’estime que ce monsieur de Scotts Lawn Service a dit la vérité – et pas seulement au sujet de l’herbe. Son conseil comporte aussi une vérité spirituelle. Je veux que la pelouse de mon cœur et de mon esprit croisse si pleinement en Jésus qu’elle étouffe Satan et ses efforts pour planter les graines du péché. À cette fin, je mets de côté un temps de prière et d’étude biblique régulier, ce qui fertilise mon âme, et j’ajoute à cela la communion fraternelle et l’adoration avec d’autres chrétiens. Si je ne fais qu’attaquer les graines de péché dans ma vie, jamais je ne gagnerai, mais une vie centrée sur Christ laisse peu de place pour Satan et son sac de mauvaises graines.

« Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. » (Col 3.2)

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 
Par Hannah Henry. Copyright 2011, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Monique Lemay.
Sauf mention contraire, les citations bibliques sont empruntées à la nouvelle version Segond révisée, 1978.


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.