Home > Archives > La Bible Dit >
.
La façon dont Dieu me parle
.
Photo: MorgueFile
Quand j’étais petite, il y avait des moments où je demandais à Dieu de me parler par les éclairs et une voix tonnante. À l’époque, je n’arrivais pas à comprendre pourquoi il ne me parlait pas de cette manière. Même lors de mes études secondaires, je luttais constamment avec la façon d’écouter la voix divine. Je me souviens que parfois j’en pleurais, pensant que Dieu ne s’intéressait pas à moi puisque que je ne pouvais « entendre » sa voix.

En vieillissant, je sentis que j’avais appris à mieux connaître Dieu. Je changeai mes idées égoïstes d’enfant sur la façon dont Dieu devait me parler, et recherchai plutôt comment il me parle vraiment.

Je décidai d’utiliser un journal de prière pour y consigner mes conversations avec lui. À vrai dire, je suis l’une de ces personnes qui ont besoin de voir des choses se produire pour croire en elles. En tenant un journal, je commençai à visualiser mes requêtes et mes remerciements écrits sur chaque page. Mais à la vue des maintes choses que je croyais de travers dans ma vie, et pour lesquelles mes prières semblaient totalement stériles, l’accablement commença à m’envahir. Mes idées enfantines de Dieu recommencèrent à faire surface. « Pourquoi ne réponds-tu pas à mes prières alors que tu dis que tout ce que nous avons à faire, c’est de venir à toi dans une humble prière ? » Il y eut même des jours où je ne consignai rien dans mon journal, me disant en fait que cela était parfaitement inutile !

Quelques pages en arrière

Puis un jour, je décidai d’ouvrir mon journal de prière et d’y lire d’anciens passages. Ce que je lus non seulement me bouleversa, mais changea du coup ma relation avec Christ. Tandis que je tournais les pages et lisais mes prières, je vis que chaque requête avait reçu sa réponse. Peut-être pas de la façon dont j’aurais pensé ou voulu. Mais Dieu y avait néanmoins répondu. Je pris conscience que mon Père savait comment traiter chacune d’elles, bien mieux que moi. Comment avais-je pu douter à ce point, comment avais-je pu être si égoïste ? Je compris que j’avais été trop absorbée par mon égoïsme pour me rendre compte que Dieu essayait de me dire qu’il m’avait entendue, et qu’il répondait à mes prières.

Depuis cet incident, ma foi a grandi. J’apprends à croire, même lorsque je ne peux voir, toucher ou sentir Dieu physiquement. Parfois, je l’entends me parler par la musique, les autres, la nature, et définitivement par mon journal de prière. J’en suis aussi venue à comprendre que Dieu n’agite pas une baguette magique pour nous accorder nos moindres souhaits, juste parce que nous le lui avons demandé. Parfois, il répond à nos prières de façons qu’il sait être les meilleures, même si nous ne comprenons pas. Et parfois, il ne répond pas immédiatement. J’ai appris à être plus patiente et diligente dans la prière.

Dieu parle à tous de nombreuses façons. Je crois que nous devons apprendre à l’écouter, sinon nous agirons comme un enfant égoïste, tellement consumés par nos propres besoins que nous n’entendrons pas sa douce voix.

« Arrêtez, et reconnaissez que je suis Dieu » (Psaume 46.10).

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 
Par Erika Gladden. Copyright 2014, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Louise Geiser. Les citations bibliques sont empruntées à la nouvelle version Segond révisée, 1978.


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.