Home > Archives > La Bible Dit >
.
La pièce perdue
.
Photo: G W. Reither III
Un sentiment de panique m’envahit dès que j’ouvris mes yeux. Quand avais-je vu pour la dernière fois mon portefeuille ? Fouillant dans mon énorme sac à main, j’espérai que mon portefeuille noir soit caché sous l’un des articles dont je ne puis me passer : trousse à maquillage, lumière de lecture, annuaire, échantillon de tapis et de couvre-lit, livre, mètre à ruban. Mais en vain. Il n’y était pas.

Encore en pyjama, j’enfilai un manteau et me rendis à ma voiture dans l’espoir de l’y trouver. Je regardai sous le siège, à côté du siège, et encore une fois sous le siège, hélas sans succès. Je téléphonai ensuite à la pharmacie Walgreens –dernier endroit où j’étais allée la veille – mais en vain. Le gérant de jour me dit que personne ne lui avait rapporté de portefeuille. Je lui demandai de regarder de nouveau, et quelques instants plus tard, il m’annonça qu’aucun portefeuille n’avait été rapporté. Je continuai à prier avec ferveur.

Vérifier encore une fois

Après une douche rapide, je m’habillai à la hâte et me maquillai légèrement. Certificat de naissance et passeport en main, j’étais prête à me rendre à la banque et au bureau des véhicules motorisés pour lancer le processus de recouvrement de mon crédit et de mon permis de conduire. Chemin faisant, je décidai de faire une autre tentative à la pharmacie, tout en continuant à prier. Je me retrouvai devant le gérant, à un cheveu de pleurer. Accepterait-il de vérifier encore une fois ? Il s’exécuta volontiers et – ô joie ! – revint avec mon portefeuille.

Je pleurai cette fois, le remerciant encore et encore. Je me dirigeai vers la sortie, et me retrouvai en train de dire à trois ou quatre personnes combien j’étais reconnaissante de ce qu’une personne honnête ait rapporté mon portefeuille.

Jésus nous a raconté l’histoire de la pièce perdue. L’héroïne de l’histoire possédait 10 pièces d’argent et en égara une – une somme équivalant aujourd’hui au salaire d’une journée. Elle chercha, chercha encore, balaya, balaya encore, et bientôt, la retrouva. Sa joie était sans borne, et elle se devait de la partager avec tous ses amis.

Cette histoire ne traite pas d’argent. Jésus a comparé la pièce perdue avec la repentance. Je ne sais pas exactement ce que cette femme ressentit lorsqu’elle perdit sa pièce, mais je sais à quel point je me suis sentie dévastée suite à la perte de mon portefeuille, et quelle joie j’ai éprouvée après l’avoir retrouvé. « De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent. » (Luc 15.10)

 Réagissez à cet article.  Lisez les commentaires de nos lecteurs
______________________________
 
Par Dee Litten Reed. Copyright 2014, GraceNotes. Tous droits réservés. L'emploi de ce matériel est assujetti aux règles d'utilisation. Traduit par Louise Geiser. Les citations bibliques sont empruntées à la nouvelle version Segond révisée, 1978.


SiteMap. Powered by SimpleUpdates.com © 2002-2016. User Login / Customize.